1. Définition de la réflexologie et un peu d’histoire
  2. En quoi la réflexologie est-elle une aide ?
  3. Contre indications à la réflexologie
  4. Rappel

1) Définition de la réflexologie et un peu d’histoire

Définition

C’est une thérapie manuelle pratiquée sur des zones réflexes des pieds, des mains, des oreilles, du visage, du crâne ou du nez.

La réflexologie plantaire considère que tout le corps (os, muscles, organes, viscères, nerfs…), est représenté sur le pied (dessous, dessus, sur les côtés). Ainsi chaque partie du pied est en relation avec les organes du corps, ceci principalement via le système nerveux autonome. La stimulation d’un point réflexe au niveau du pied va solliciter une réponse nerveuse dans un organe distant du point manipulé. 

La réflexologie, par pression sur un point réflexe précis, va stimuler, détendre l’organe concerné et ainsi relancer la force vitale (le Chi, l’équilibre énergétique) de l’individu.  Ce processus sera plus ou moins rapide selon l’énergie de la personne. 

Les outils du réflexologue sont : ses pouces, ses doigts, la paume de sa main, les articulations de ses doigts, parfois un stylet en bois, selon ce qu’il veut obtenir. 

La réflexologie à première vue fait penser à un massage. Oui, cette technique apporte détente et bien-être. Elle s’apparente également à des thérapies comme l’acupuncture, le do in, l’ostéopathie, le shiatsu.

Il est intéressant, voire fascinant de préciser que sur les deux pieds il existe 7200 terminaisons nerveuses ! Pour information, chaque pied comprend :

  • 20 muscles
  • 26 os
  • 30 articulations
  • 107 ligaments
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cartographie-3.jpg.

Correspondances pied/corps
Les orteils représentent la tête
Le coussinet : la cage thoracique
La voûte plantaire : l’abdomen
Le talon : le bassin

Un peu d’histoire

Les dates divergent selon la source d’information, (livres, internet), mais cela nous donne une idée de l’histoire de la réflexologie à travers le temps et les cultures.
Son origine est multiple : égyptienne, chinoise, indienne…
En Egypte, une première représentation picturale de massage sur les pieds et les mains a été trouvée sur une fresque datée d’environ 2300 ans avant J.C. dans la tombe d’un médecin à Saqqara. Sur cette fresque est représenté quatre personnages, deux donnant un massage et deux autres le recevant. Une traduction de cette fresque : « Veuillez apaiser la douleur » – « Je ferai comme il vous plaira ».
En Chine, le traitement par pression sur des zones réflexes est connu depuis environ 4000 ans. L’acupuncture et la moxibustion existaient déjà. Les médecins chinois avaient découvert qu’une énergie, appelée Chi, circulait dans tout le corps. L’idéogramme « Pied » en chinois signifie : partie du corps qui sauvegarde la santé.
En inde, des préceptes sur la réflexologie sont connus depuis environ 5000 ans.
En Amérique du Nord, les tribus indiennes utilisaient la pratique de la réflexologie plantaire pour se soigner. Elles reconnaissaient les vertues sur l’équilibre mental, physique et spirituel. Ce sont les Incas, environ 1200 ans avant J.C., qui leur ont fait connaitre ces massages. Massages qu’ils considéraient comme un art sacré.
En Europe, au XVIè siècle, le massage des pieds était pratiqué dans les classes populaires et par des médecins au service de la Royauté : En 1582, deux docteurs écrivirent un ouvrage sur la thérapie par les zones réflexes.
La réflexologie, telle que nous l’a connaissons de nos jours, a été introduite au Etats-Unis puis en Europe, à la fin du XIXe siècle et début du XXe.

2) En quoi la réflexologie est-elle une aide ?

C’est une méthode holistique (prise en compte de l’individu dans sa globalité – corps, esprit, âme) qui  permet de soulager divers troubles fonctionnels comme le stress, la constipation, les maux de dos, les maux de tête, les syndromes prémenstruels, les troubles du sommeil, les troubles émotionnels, les troubles articulaires….

Dans les cas de maladies lésionnelles, type cancer, sclérose en plaque, elle permet d’accompagner le malade et aide à diminuer les douleurs et revoir à la baisse, dans la plupart des cas, la prise d’anti-douleurs, d’anti-vomitifs, d’anxiolytiques… avec l’accord et le suivi du médecin traitant. La réflexologie permet de redonner un peu de force vitale et de confort à la personne. (réflexologie et cancer)

En soin préventif, elle vise à mobiliser le processus d’auto guérison du corps. Elle aide à relâcher nos tensions, à renforcer notre santé, notre système immunitaire. Elle aide aussi à relativiser, à mieux gérer des situations de stress.

3) Contre indications à la réflexologie

  • La greffe d’organes ou tissulaire récente
  • La phlébite ou la thrombose non guérie
  • Traumatisme récent au pied (foulure, entorse, fracture)
  • Forte fièvre
  • En cas de grossesse, il est souhaitable de ne pas agir lors des trois premiers mois

4) Rappel

La réflexologie est une thérapie qui peut être un complément, un soutien, à la médecine conventionnelle.
Elle n’a pas pour but de donner un diagnostic et ne peut se substituer à un avis ou un suivi médical.
Elle est un complément à toute autre pratique non conventionnelle : acupuncture, shiatsu, chi nei tsang, reiki, Qi Gong…